CHRISTOPHE CASTANER

« À Angoulême, un véhicule du SAMU a été empêché d’intervenir [par les gilets jaunes] »

Au lendemain de la première manifestation des « gilets jaunes », le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a déclaré lors d’une conférence de presse, le 19 novembre 2018, que les manifestants avaient provoqué un deuxième décès. « Un véhicule du SAMU a été empêché d’intervenir sur une dame âgée qui faisait l’objet d’un incident médical, a-t-il expliqué. Le véhicule a mis cinquante minutes pour faire trente kilomètres. La victime est décédée cet après-midi. » Or, ce récit est contesté. Le quotidien local La Charente Libre informait le 22 novembre 2018 que l’octogénaire était décédée dans la matinée, et non dans l’après-midi. Si les secours ont mis du temps à arriver, notamment à cause des voitures abandonnées sur les bas côtés de la route, les gilets jaunes assurent avoir fait le nécessaire dans un communiqué, publié le 20 novembre 2018. Enfin, plusieurs sources de la presse locale affirme que la personne « était déjà décédée à l’arrivée des tous premiers secours. »

.

 

Pour regarder la vidéo « Fact-Checking » diffusée dans l’émission « C à vous » de France 5, c’est ici :

 

-->

Pin It on Pinterest