GABRIEL ATTAL

« À Vénissieux, un proviseur et un CPE ont été jetés à terre et recouverts d’essence »

Interrogé par Libération, dans un article sur la révolte étudiante, le 6 décembre 2018, le Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal a déclaré, que près de Lyon, à Vénissieux, « des individus s’en sont pris physiquement à des personnels de l’Éducation nationale qu’ils ont poussés à terre et aspergés d’essence ». Sur RTL, le 7 décembre 2018, le secrétaire d’État en charge de la jeunesse auprès du ministre de l’Éducation a précisé : « À Vénissieux un proviseur et un CPE ont été jetés à terre et recouverts d’essence. » L’affirmation est fausse. Le proviseur du lycée en question a expliqué qu’il s’agissait d’un accident. Le proviseur a été pris dans une bousculade. Il est tombé, entraînant dans sa chute un jeune qui transportait une bouteille d’essence et qui n’avait pas l’intention de l’asperger.

 

 

Pour lire l’article de CheckNews, c’est ici :

-->

Pin It on Pinterest