ADRIEN QUATENNENS

« Près d’un Français sur deux renonce aux soins pour des raisons monétaires »

La question du renoncement aux soins inquiète particulièrement Adrien Quatennens. « Près d’un Français sur deux (on était à un Français sur trois, on va vers un sur deux) renonce aux soins pour des raisons monétaires », a déploré le député de la France insoumise. Bien qu’un sondage réalisé en avril par le cabinet Deloitte affirme que 48 % des Français ont dû renoncer à des soins à cause de leur coût, cet indicateur n’est pas suffisamment fiable, selon le service statistique du ministère de la Santé. Faute de poser une question précise, le sondage ne précise pas si les patients ont dû renoncer à des soins optiques, dentaires, qui peuvent être secondaires, ou bien à des consultations relevant d’une prise en charge essentielle. En 2015, la Drees – qui dépend du ministère des Solidarités et de la Santé – remarquait que, selon la manière dont le sondage est formé, le résultat pouvait enregistrer une variation de 15 points.

Pour écouter la chronique du vrai-faux de l’info d’Europe 1 en intégralité c’est ici

Pin It on Pinterest