EMMANUEL MACRON

« Aucun mort du mouvement des gilets jaunes n’a été la victime des forces de l’ordre »

Accueilli en Egypte par le président Abdel Fattah al-Sissi, le 28 janvier 2019, le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, revenait sur le mouvement des gilets jaunes lors d’une conférence de presse. Interrogé sur le respect des droits de l’homme, il a déclaré : « Je déplore que onze de nos concitoyens français aident perdu la vie durant cette crise. […] Mais aucun d’entre eux, aucun, n’a été la victime des forces de l’ordre.  » Parmi les dix morts comptabilisés depuis le début des manifestations, neuf victimes ont perdu la vie dans des accidents de la route. Or, la dixième, une octogénaire résidente à Marseille, est décédée suite à une intervention des forces de l’ordre. Lors de la manifestation du 1er décembre 2018, près de la Canebière, Zineb Redouane a été touchée au visage par un gaz lacrymogène alors qu’elle fermait ses volets. Transportée d’urgence à l’hôpital, la victime a succombé à un arrêt cardiaque lors d’une opération le lendemain. Le projectile  appelé MP7, libère sept capsules de 10 grammes de gaz après explosion. Deux de ces grenades ont été retrouvées dans l’appartement de la victime.

Pour retrouver l’article CheckNews de Libération, c’est ici :

 

-->

Pin It on Pinterest