ANNE HIDALGO

« Aujourd’hui, Paris, c’est 80 % de classes moyennes et de catégorie populaire »

Le 17 juin 2020, lors d’un débat télévisé organisé par France Télévisions pour le second tour des municipales à Paris, Anne Hidalgo a déclaré : « Aujourd’hui Paris, c’est 80 % de classes moyennes et de catégorie populaire »

Elle a évoqué ce chiffre plusieurs fois pendant sa campagne électorale. La maire de Paris justifie cette donnée par une étude de l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur), publiée en 2020, qu’elle a elle-même commandée. Dans la note, les Parisiens sont répartis selon leur niveau de vie, avec des critères basés sur une méthodologie utilisée par l’OCDE. Les ménages qui perçoivent entre 75 % et 200 % du revenu national médian sont considérés comme des ménages à revenus intermédiaire et ceux qui en perçoivent moins de 75 % comme des bas revenus. Le service de fact-checking de l’émission d’Arte « 28 Minutes », « Désintox »,  a souligné le 2 juillet 2020 que dans la capitale, la classe populaire représente 22 % de la population et les revenus intermédiaires correspondent à 50 %. Un total de 72 %, qu’Anne Hidalgo gonfle à 80 %. 

De plus, les chiffres utilisés dans cette étude proviennent de la dernière enquête sur le logement de l’Insee, qui date de 2013. Les résultats de la prochaine vont être publiés en 2023. Selon « Désintox », l’affirmation d’Anne Hidalgo est donc imprécise.

Pour regarder la vidéo « Désintox » diffusée dans l’émission « 28 Minutes » d’Arte, c’est ici

 

Pin It on Pinterest