NICOLAS BAY

« Beaucoup de pays […] n’hésitent pas à déchoir [leurs citoyens] de leur nationalité, même s’ils créent des apatrides »

 Invité du « 8 h 30 Fauvelle-Dély » sur franceinfo le lundi 3 juin 2019, l’eurodéputé du Rassemblement national a proposé de déchoir de leur nationalité les 11 Français condamnés à mort en Irak pour leur appartenance au groupe État islamique et a déclaré : « Beaucoup de pays n’ont pas ces complexes-là et, quand ils ont des gens qui participent à des filières du jihad, commettent des actes terroristes, ils n’hésitent pas à les déchoir de leur nationalité, même s’ils créent des apatrides. » Il est très exagéré de parler de « beaucoup de pays » et de dire qu’« ils n’hésitent pas ». En Europe, créer des apatrides est un véritable casse-tête juridique. Ces dernières années, les pays qui ont massivement créé des apatrides l’ont fait pour des raisons qui n’ont rien à voir avec le jihad. Le dernier rapport d’Amnesty international mentionne deux exemples : le royaume de Bahreïn qui, en 2015, a créé 150 apatrides d’un coup parmi les opposants au pouvoir et le Koweït avec une quinzaine de personnes qui ont perdu leur nationalité pour avoir critiqué le pouvoir.

Pour écouter et lire la vérification par « Le vrai du faux » de France Info, c’est ici :

-->

Pin It on Pinterest