FRANÇOIS DE RUGY

« Ce forage résulte d’un permis d’exploration accordé en 2001 sur lequel il est légalement impossible de revenir »

Interrogé par un journaliste sur Twitter à propos d’une « autorisation de forage accordée à Total à proximité d’un écosystème unique [en Guyane] », le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a répondu le 24 octobre 2018 : « Ce forage est le résultat d’un permis d’exploration accordé en 2001 sur lequel il est légalement impossible de revenir. » Ce n’est pas tout à fait vrai. Car comme l’explique AFP factuel, le préfet de Guyane, qui représente l’État français, avait à l’époque la possibilité de s’y opposer. Il ne l’a pas fait pour éviter un recours du groupe Total, voire une condamnation.

 

Pour lire l’article complet d’AFP Factuel, c’est ici :

Pin It on Pinterest