FABIEN ROUSSEL

« Ce seuil antidémocratique que Macron a mis en France des 5 % […] n’est vraiment pas juste. »

Invité à la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC le jeudi 30 mai, le secrétaire national du Parti communiste, Fabien Roussel, a affirmé que le seuil de 5 % pour les Européennes a été mis en place par Emmanuel Macron : « Parce qu’il y a ce seuil antidémocratique que Macron a mis en France des 5 % en dessous duquel il n’y a pas de députés. C’est vraiment antidémocratique, nous aurions dû avoir nous deux députés avec ce score. (…) Je parle d’un seuil antidémocratique qui n’existe que dans quelques pays de l’Union européenne et qui n’est vraiment pas juste. » Il se trompe, ce seuil est pour la première fois mentionné dans la réforme électorale européenne du 20 septembre 1976, qui prévoit que les députés européens soient élus au suffrage universel direct. Il a d’ailleurs été appliqué pour chacune des neuf élections européennes qui se sont tenues en France entre 1979 et 2019. La moitié des membres de l’Union européenne l’utilise.

Pour lire l’article des Décodeurs en entier, c’est ici :

Pin It on Pinterest