MURIEL PÉNICAUD

« Cela fait des années que l’on cherche des soudeurs et des chaudronniers »

La ministre du Travail dénonce le fait qu’on “a des métiers entiers où on ne trouve personne parce qu’ils ont une mauvaise image”, comme “les soudeurs et les chaudronniers”. La France forme chaque année 5 250 soudeurs et chaudronniers. En 2017, on recense près de 7 000 projets de recrutements dans le secteur, il manque donc 1700 professionnels.

Pour écouter la chronique du vrai-faux de l’info d’Europe 1 en intégralité c’est ici :

Pin It on Pinterest

Share This