ÉDOUARD PHILIPPE

« Il y avait de très forts pics de contrats aidés en général une année avant des élections majeures »

Sur France Inter, le jeudi 20 septembre 2018, Edouard Philippe a annoncé que son gouvernement ne financera en 2019 qu’environ 130 000 contrats aidés, contre 200 000 budgétés en 2018, alors qu’il y en avait 320 000 en 2017. Pour justifier cette baisse, le Premier ministre a indiqué que les contrats aidés servaient à améliorer le bilan économique avant les scrutins électoraux : « Il y avait de très forts pics de contrats aidés en général une année avant des élections majeures. On voit bien pourquoi : ça n’avait pas grand-chose à voir avec l’activité, ça avait beaucoup à voir avec la présentation des chiffres. » C’est faux. Les Décodeurs ont cherché le rapport entre le nombre de bénéficiaires de contrats aidés et les élections. Ils n’ont constaté à aucun moment des « flambées de bénéficiaires » un an avant une élection.

 

Pour lire l’article des « Décodeurs » du Monde en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest