MARINE LE PEN

« [Dans le cadre de la réforme de l’Aléna], on va passer à un salaire minimum de 14 euros pour les Mexicains »

Lors du Grand Rendez-Vous (CNews/ Les Échos / Europe 1), le 23 septembre 2018, Marine Le Pen, dirigeante du Rassemblement national, a évoqué l’Accord États-Unis – Mexique – Canada (AEUMC), une réforme de l’accord de libre-échange nord-américain (Aléna). Selon elle, grâce à cet accord : « On va passer d’un salaire minimum qui allait pour les Mexicains de 1 à 4 euros, à un salaire minimum qui va passer à 14 euros. C’est l’exigence de M. Trump. » Selon une fiche descriptive publiée le 1er octobre 2018 par le site du Bureau du représentant américain au commerce : « Cet accord utilise les règles commerciales pour augmenter les salaires en exigeant que 40 à 45 % du contenu automobile soient faits par des travailleurs gagnant au moins 16 dollars de l’heure ». En convertissant les 16 dollars en euros, on arrive aux 14 euros que Marine Le Pen mentionnait. L’ex-candidate à la présidence de la République n’a pas précisé que cela ne concerne que le secteur automobile.

Pour lire l’article de CheckNews, c’est ici :

Pin It on Pinterest