AURÉLIEN TACHÉ

« Dans les banlieues, deux fois plus d’entreprises sont créées, mais [elles] échouent parce qu’elles sont moins accompagnées »

Aurélien Taché, député LREM du Val-d’Oise a regretté, au micro d’Europe 1, le 21 mai 2018, le manque de soutien financier à la création d’entreprises dans les banlieues, qui seraient deux fois plus nombreuses que dans les villes. Même si Aurélien Taché se fonde sur un rapport officiel datant de 2015, Europe 1 conteste la pertinence de ces chiffres. Tout d’abord, concernant le nombre d’entreprises créées en banlieue. Le document prend en compte les structures qui s’y installent pour bénéficier d’exonérations. En faisant abstraction de ces transferts, le taux de création d’entreprises s’élève à 17 % dans les quartiers contre 12 % à l’échelle nationale. Selon les données de l’Observatoire des zones urbaines sensibles, publiées en 2015, les entreprises dans les quartiers ne connaissent pas non plus deux fois plus de faillites que les autres puisque 25,4 % des entreprises des quartiers existent toujours, sept ans après leur création, contre 30 % dans les villes. Selon un rapport de 2014, les entreprises installées en banlieue ne sont pas non plus moins accompagnées que les autres. Les neuf plus grands réseaux d’aide à la création des banlieues ont accompagné 14 % de toutes les créations dans les banlieues, contre 10 % dans les villes.

Pour lire l’article du « Vrai-Faux » d’Europe 1 en intégralité, c’est ici.

Pin It on Pinterest