BENOÎT HAMON

« Dans l’Indre ou dans les Pyrénées Orientales, on paie les mêmes impôts qu’à Paris ou dans les grandes métropoles [pour] deux fois moins de services publics »

Invité de Sud Radio Matin, le 5 novembre 2018, le président du parti Génération.s, Benoît Hamon, a dénoncé le manque de services publics dans les zones rurales. Si l’impôt sur le revenu est identique sur tout le territoire, le principe de la redistribution induit que tous les citoyens ne bénéficient pas des services publics de la même manière. Ensuite, les citadins comme les ruraux jouissent des mêmes services publics, ils en sont simplement plus éloignés du fait de la répartition démographique, beaucoup plus dispersée dans les zones rurales. Et proportionnellement au nombre d’habitants, ce sont les campagnes qui comptent le plus de services publics, comme l’illustrent les Surligneurs avec les bureaux de Poste. L’affirmation de Benoît Hamon est donc fausse.

Pour lire l’article complet des Surligneurs, c’est ici :

Pin It on Pinterest