IAN BROSSAT

« Depuis dix ans, le taux de travailleurs pauvres en Europe est passé de 7 % à 10 % »

Ian Brossat, tête de liste du Parti communiste français (PCF) pour les élections européennes et adjoint à la Maire de Paris, a affirmé qu’en dix ans, le taux de travailleurs pauvres en Europe était passé de 7 à 10 %. Selon la période visée et les chiffres pris en compte, cette affirmation est imprécise.

LE CONTEXTE

Invité de l’émission “Face aux chrétiens”, sur la chaîne KTO, jeudi 28 mars 2019, Ian Brossat a été amené à parler d’immigration et notamment de son effet sur les salaires des ouvriers européens. Il a alors expliqué qu’en mettant en concurrence librement les immigrés et les citoyens européens, le taux de travailleurs pauvres avait évolué de manière croissante ces dernières années : « Depuis dix ans, le taux de travailleurs pauvres en Europe est passé de 7 à 10 %. »

L’EXPLICATION

D’après l’Union européenne, un travailleur est considéré comme « pauvre » lorsqu’il a travaillé durant l’année prise en compte par le rapport et qu’il vit dans un ménage dont le revenu est inférieur au seuil de pauvreté. Ce dernier est fixé à 60 % du revenu moyen standardisé, soit 40 heures de travail par semaine. Les prestations sociales font également parties de ce revenu.

Les pays de l’Est plus touchés

Selon les chiffres publiés en mars 2018 par l’Office européen de la statistique Eurostat, la part de travailleurs pauvres de la zone euro est passée de 7,3 % en 2006 à 9,5 % en 2016. Du côté de l’Union européenne à 28, ce taux est passé de 8,3 % en 2010 à 9,6 % en 2016. Globalement, le nombre de travailleurs à bas salaire augmente, les pays de l’est demeurant les plus touchés, à environ 25 %.

En dépit d’une stabilisation globale du taux de pauvreté au travail depuis 2014, les niveaux de pauvreté au travail et les évolutions sont très différents selon les États membres. Ils reflètent les caractéristiques du marché du travail et des politiques sociales en place dans chaque pays.

En se référant aux données disponibles, l’affirmation de Ian Brossat s’avère donc plus ou moins vraie. Contacté par FactoScope, la tête de liste PCF n’a pas souhaité ou n’a pas été en mesure de fournir davantage de précisions.

Clara Gaillot

Les sources à consulter

  • Europa.eu : « Près de la moitié des chômeurs menacés de pauvreté monétaire dans l’UE »

Pin It on Pinterest