JULIEN DRAY

« En moins de deux ans, nous avons été capables d’accueillir presque 400 000 migrants qui fuyaient les conflits d’Asie à la fin des années 1970 »

Julien Dray, conseiller régional du Parti socialiste en Île-de-France, a affirmé que la France a accueilli presque 400 000 migrants en moins de deux ans à la fin des années 1970. Un nombre considérable de réfugiés fuyant les conflits d’Asie ont en effet été accueillis sur le territoire français à cette époque. Mais pas autant que l’élu le mentionne, d’après les chiffres de l’UNHCR.

LE CONTEXTE

Julien Dray était invité, dimanche 18 mars 2018, sur le plateau de l’émission « Politiques au quotidien », présentée par Laurent Neumann sur BFMTV. Interrogé sur la question de l’accueil des migrants en France par Henri Vernet, rédacteur en chef adjoint au Parisien, le conseiller régional PS d’Île-de-France a affirmé qu’il faudrait mettre en place « une politique de quotas maîtrisés ». Il est également revenu sur une période de l’histoire de l’immigration française en déclarant qu’« en moins de deux ans, nous avons été capables [en France] d’accueillir presque 400 000 migrants qui fuyaient les conflits d’Asie à la fin des années 1970. »

L’EXPLICATION

De la fin de la Seconde Guerre mondiale et à la fin des années 1970, l’Asie a été secouée par de nombreuses guerres : guerre d’Indochine (1946-1954), guerre du Vietnam (1955-1975) ou encore la guerre sino-vietnamienne (février à mars 1979). Ces différents conflits ont entraîné l’exode de « trois millions de personnes », d’après les chiffres du rapport du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) paru en 2000. À la fin des années 1970, les habitants des anciennes colonies françaises d’Indochine, du Vietnam, du Cambodge et du Laos tentent donc de rejoindre l’Hexagone.

Selon le rapport de l’UNHCR de 1977, la France a fait preuve à cette époque d’une « politique généreuse consistant à accepter des personnes déplacées d’Indochine à un rythme régulier ». Environ 1 000 réfugiés par mois. Mais les chiffres concernant le nombre total de réfugiés accueillis sur le territoire français divergent selon les sources. Selon un tableau du rapport paru en 2000 de l’UNHCR, 34 364 Cambodgiens, 34 236 Laotiens et 27 071 Vietnamiens ont été réinstallés en France entre 1975 et 1995, soit un total de 95 671 réfugiés indochinois. On est donc loin des 400 000 annoncés par Julien Dray.

Le conseiller régional PS d’Île-de-France a donc tort d’affirmer que « presque 400 000 » migrants venus d’Asie du Sud-Est ont été accueillis en France. En effet, ce chiffre n’est présent dans aucune des sources que nous avons pu consulter. Contacté par la rédaction de FactoScope, Julien Dray n’a pas répondu à nos sollicitations.

Yleanna Robert.

Les sources à consulter :

Pin It on Pinterest

Share This