LAURENT WAUQUIEZ

« Engagement tenu : 120 lycées sécurisés par des portiques et 420 disposant d’au moins un équipement de sécurité à ce jour »

Le 21 novembre 2015, lors d’une conférence de presse, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes déclarait vouloir mettre en place des portiques dans les lycées de la région. Le 21 octobre 2017, dans un tweet, il annonce que son engagement a été tenu. Sauf qu’il parle en réalité de tripodes ou de tourniquets comme le montrent d’ailleurs les photos exhibées dans le dossier de presse. Gérard Heinz, le directeur académique de la région du SNPDEN-UNSA, le syndicat majoritaire des personnels de direction de l’éducation nationale, est formel : « Il n’y a aucun portique de sécurité. Les détecteurs de métaux, ça n’existe dans aucun lycée de la région. » Ce que confirme la région à Libération.

Pour lire l’article du service « Désintox » de Libération, c’est ici

Pin It on Pinterest

Share This