CLÉMENTINE AUTAIN

« Il est inadmissible que l’UE cherche à régler par la force et l’emprisonnement une question politique »

Comme Jean-Luc Mélenchon, leader de la France insoumise, la députée du parti d’extrême gauche, Clémentine Autain, s’est indignée de l’arrestation en Allemagne, le 25 mars 2018, de Carles Puigdemont, l’ex-président indépendantiste catalan. Sur Twitter, le 26 mars 2018, elle juge « inadmissible que l’[Union européenne] cherche à régler par la force et l’emprisonnement une question politique ». Au vu des règles européennes, le juge allemand n’a pas d’autre choix que d’exécuter le mandat d’arrêt européen émis par la justice espagnole contre Carles Puigdemont. Le mandat d’arrêt n’est donc pas une décision politique mais judiciaire. Comme le rappellent Les Surligneurs, « [il] a pour objectif de dépolitiser le transfert de personnes mises en causes dans des procédures pénales ».

Pour lire l’article des Surligneurs en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest