JEAN-PAUL DELEVOYE

«  Il faudrait 50 millions [de personnes] de population étrangère pour équilibrer la population active en 2050 en Europe​ »

Mercredi 29 novembre, le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, a rencontré des jeunes de Créteil sur la question de la réforme des retraites. Il a alors affirmé qu’il faudrait « 50 millions [de personnes] de population étrangère pour équilibrer la population active en 2050 en Europe ».

Il s’appuie pour cela sur un rapport de l’ONU publié en 2000, qui envisage différents scénarios pour contrebalancer le vieillissement des populations d’Europe. La cellule du Vrai du faux de franceinfo explique toutefois que ce chiffre est mal interprété par le haut-commissaire. Il est bien mentionné dans le rapport de l’ONU, mais il fait référence à un scénario qui envisage une compensation de la population totale d’ici 2050, et pas seulement de la population active, comme l’a dit Jean-Paul Delevoye.

Franceinfo cite également le démographe Joseph-Alfred Grinblat, qui expliquait en 2003 que les scénarios du rapport mentionnaient des chiffres irréalistes, qui ne parviendraient en aucun cas à éviter le vieillissement de la population. Les propos du haut-commissaire aux retraites sont donc faux.

Pour lire l’article du « Vrai du faux de franceinfo » dans son intégralité, c’est ici :

 

-->

Pin It on Pinterest