FRANCOIS-XAVIER BELLAMY

« Il faudrait augmenter la rémunération des enseignants qui est aujourd’hui inférieure à la moyenne de l’OCDE »

François-Xavier Bellamy, député européen Les Républicains, était l’invité du « Petit déjeuner politique » de Patrick Roger, le 6 décembre sur Sud Radio. Il a déclaré : « Il faudrait augmenter la rémunération des enseignants qui est aujourd’hui inférieure à la moyenne de l’OCDE. »

 

LE CONTEXTE

Le journaliste Patrick Roger a interrogé François-Xavier Bellamy dans son émission « Petit déjeuner politique » sur Sud Radio, le vendredi 6 décembre 2019. Lors de cet entretien, le député européen LR est revenu sur le mouvement de contestation du 5 décembre contre la réforme des retraites. Beaucoup d’enseignants comptent parmi les grévistes. Dans ce contexte, il a déclaré : « Il faudrait augmenter la rémunération des enseignants, qui est aujourd’hui inférieure à la moyenne de l’OCDE. »

L’explication

En septembre 2019, le rapport annuel « Regards sur l’éducation » montrait que les salaires des enseignants français étaient inférieur à la moyenne des pays de l’OCDE en 2018. Cependant, en fin de carrière, on constate un rattrapage. François-Xavier Bellamy ne donne pas de chiffres, mais selon ce rapport, les salaires des enseignants en début de carrière sont de 7 % inférieur à la moyenne des pays de l’OCDE. En début de carrière, les enseignants du primaire français gagnent près de 28 000 euros brut par an contre 29 900 pour la moyenne des pays de l’OCDE. Les professeurs des lycées français, toujours en début de carrière, gagnent en moyenne 29 400 euros contre près de 33 000 pour les pays de l’OCDE.

Après quinze ans de carrière l’écart est toujours là. Dans le primaire, les enseignants gagnent en moyenne 33 500 euros par an contre 40 700 pour les pays de l’OCDE. Au collège, les professeurs français on un salaire moyen d’environ 35 000 euros contre 42 500. Même constat pour les professeurs des lycées français. En moyenne, ils gagnent près de 35 000 euros  contre 44 000 pour la moyenne des pays de l’OCDE.

C’est seulement en fin de carrière que l’écart se resserre légèrement. Selon l’OCDE, les salaires des enseignants français sont inférieurs de 2 %.

Margot Douétil

Les sources à consulter

Pin It on Pinterest