ELISABETH BORNE

«  Il faut avoir en tête que le transport aérien c’est entre 1 et 2 % des émissions de gaz à effet de serre »

Lundi 3 juin 2019, Elisabeth Borne était l’invitée politique de Patrick Roger sur Sud Radio. Certains députés ayant proposé d’interdire les courts trajets en avion en France, la ministre des Transports a été interrogée sur l’impact du transport aérien sur le réchauffement climatique. « Il faut avoir en tête que le transport aérien c’est entre 1 et 2 % des émissions de gaz à effet de serre », a-t-elle mis en avant. Pour elle « il n’y a pas besoin de mettre des interdictions dans la loi ». Ce chiffre est vrai mais contesté. Il est tiré de l’Organisation de l’aviation civile internationale selon laquelle le transport aérien représente 2 % des émissions totales de dioxyde de carbone, soit 492 millions de tonnes de CO2 rejetées chaque année dans l’atmosphère. Mais ce chiffre ne tient pas compte des autres gaz à effet de serre rejetés par les avions comme l’oxyde d’azote. Ni des traînées de condensation et des cirrus qu’ils créent et qui participent également au réchauffement climatique. L’aviation civile serait en réalité responsable de 5 % du réchauffement climatique mondial selon le Réseau action climat.

Pour écouter et lire la vérification par « le vrai du faux » de France Info, c’est juste ici :

-->

Pin It on Pinterest