VIRGINIE CALMELS

« [Il faut] former les imams [et] imposer des prêches en français »

Dans la lutte contre l’islamisme radical, Virginie Calmels, vice-présidente des Républicains , ne manque pas d’idée. Parmi les mesures qu’elle évoque sur Twitter, le 29 mars 2018, elle propose « d’imposer des prêches en français ». Pourtant le choix de la langue, ici l’arabe, fait partie intégrante de la liberté religieuse prévue par la Constitution et n’est pas considéré comme un trouble à l’ordre public. Sinon, comme l’expliquent Les Surligneurs, « il faudrait aussi interdire les quelques messes en latin qui subsistent, ainsi que les offices juifs en hébreu et ceux des différentes communautés orthodoxes »Concernant la formation des imams, mesure également proposée par Virginie Calmels, l’article 2 de la loi de 1905 ne laisse aucun doute : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ». Or pour former, l’État doit subventionner.

Pour lire l’article des Surligneurs en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest