JORDAN BARDELLA

« Il faut instaurer un principe de précaution, sortir de l’espace Schengen et mettre fin à l’immigration clandestine »

Invité sur BFMTV et RMC dans l’émission « Bourdin Direct », le mercredi 4 septembre, le vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella, a déclaré qu’il fallait « instaurer un principe de précaution, sortir de l’espace Schengen et mettre fin à l’immigration clandestine ». Or, pour Les Surligneurs, Olivier Peiffert, maître de conférences à la Sorbonne-Nouvelle, explique que « le principe de précaution n’est pas une règle applicable dans le champ des politiques migratoires ». D’après lui, il s’agit d’un principe de protection de l’environnement, applicable, selon la Charte de l’environnement, « lorsque la réalisation d’un dommage (…) pourrait affecter de manière grave et irréversible l’environnement  ». Ce principe pourrait ainsi être utilisé face à une activité humaine dangereuse, « comme la production et le commerce d’une substance chimique présente un risque pour l’environnement qui ne peut être évalué avec certitude en raison des limites des connaissances scientifiques », donne-t-il comme exemple. Que ce soit selon le droit français ou le droit européen, utiliser ce principe au sujet de la politique migratoire, comme le souhaite Jordan Bardella, est donc une erreur. 

Pour lire l’article des Surligneurs, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest