FLORIAN PHILIPPOT

« Il faut se battre contre cette loi travail qui […] vient des cartons de Bruxelles »

L’ancien vice-président du Front national est persuadé que les ordonnances réformant le Code du travail proviennent des institutions européennes. C’est en tout cas ce qu’il a affirmé au micro de France Inter, le 18 septembre 2017. Florian Philippot n’a pas tout à fait tort, mais il exagère largement la situation. Le Conseil européen propose chaque année des grandes orientations de politique économique (GOPE). Les États membres ne sont pas obligés de les appliquer même s’ils essaient de s’y conformer. C’est logique puisque ce sont les chefs d’États et de gouvernement des États membres, réunis au sein du Conseil européen, qui décident des GOPE.

Pour lire l’article des Surligneurs en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest

Share This