FRANÇOIS BAYROU

« Il y a en prison une majorité de personnes qui ont des problèmes psychiatriques »

Invité sur le plateau de BFMTV le 24 janvier 2018 François Bayrou, ex-ministre de la justice, sortait cette statistique, qui provient d’une étude conduite par le ministère de la Santé en 2001. Pour mener cette étude, les chercheurs avaient suivi un groupe de détenus des services médico-psychologiques des centres pénitentiaires. Problèmes méthodologiques : ces détenus n’étaient pas représentatifs de la population carcérale, et la définition retenue pour les troubles psychologiques étaient très large,  de l’anxiété légère à la schizophrénie. Il en était alors ressorti que plus de la moitié des nouveaux détenus présentaient un trouble psychologiques. Mais, depuis, d’autres enquêtes ont été conduites, en 2006 et en 2015. Elles donnent un taux de détenus souffrant de troubles mentaux de 25%. Une grande partie sont des problèmes liés à l’addiction aux drogues et à l’anxiété. Les troubles vraiment lourds (psychoses, schizophrénie…) concernaient à l’époque 10 à 15% des détenus, selon ces enquêtes.

Pour écouter la chronique du vrai-faux de l’info d’Europe 1 en intégralité c’est ici

Pin It on Pinterest

Share This