MARINE LE PEN

« Je souhaite que le voile soit interdit dans l’intégralité de l’espace public (…) C’est une infraction à la laïcité »

Le 22 octobre, lors du « Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro », Marine Le Pen s’est exprimée sur le port du voile dans l’espace public. La présidente du Rassemblement national a soutenu que port du voile était « une infraction à la laïcité ». Elle a ajouté qu’elle souhaitait qu’il « soit interdit dans l’intégralité de l’espace public » et qu’il était possible « de prendre cette décision ».
Cette déclaration est imprécise.

Juridiquement, il n’est pas interdit de prendre des mesures pour restreindre le port des signes religieux. Mais l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) et l’article premier de la Constitution française garantissent la liberté de conscience et de religion. Ces deux textes prévalent sur de simples arrêtés et limitent donc la sanction du port du voile dans l’espace public. Il est donc nécessaire de respecter ces textes pour légiférer sur ce point. La CEDH peut, quant à elle, condamner les Etats en cas de non-respect des normes européennes…

Pour lire l’article des Décodeurs du Monde en intégralité, c’est ici

Pin It on Pinterest