Marlène Schiappa

« La France est le premier pays à avoir verbalisé le harcèlement de rue »

Interrogée le 28 mai 2020 sur France Info au sujet du nouveau plan du gouvernement pour protéger les femmes contre le harcèlement de rue, la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a affirmé que « la France est le premier pays à avoir verbalisé le harcèlement de rue ».

Or, France Info indique qu’avant la France, d’autres pays pénalisaient déjà le harcèlement de manière plus générale. À titre d’exemple, l’Espagne a adopté dès 2004 une loi contre les violences sexistes et sexuelles. Elle concerne les violences au sens large. En 2014, la Belgique s’est dotée d’une loi « pour lutter contre le sexisme dans l’espace public », mais elle ne mentionne pas la possibilité de verbaliser en flagrant délit dans la rue. La différence est qu’en France, l’infraction « outrage sexiste » permet de dresser des contraventions en flagrant délit, contrairement à d’autres pays.

Les propos de la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes sont par conséquent imprécis. 

Pour lire l’article de France Info en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest