VALÉRIE PÉCRESSE

« La gauche a baissé les tarifs des transports en Île-de-France mais cette mesure a fait 300 millions d’euros de trou dans la caisse. J’ai dit que je ne ferai pas payer les voyageurs et ils n’ont pas payé »

La présidente du Conseil régional d’Île-de-France a expliqué, au micro de RMC, que la baisse des tarifs des transports en commun en région parisienne votée par la gauche avait creusé un déficit de 300 millions d’euros. Dans un enregistrement datant de la campagne pour les élections régionales auxquelles elle était candidate, Valérie Pécresse promet effectivement qu’elle maintiendra le prix du pass Navigo à 70 €. Toutefois, près de deux ans après son élection, son prix a augmenté de 7.5 %, ce qui montre qu’elle n’a pas tenu sa promesse électorale.

Pour visionner la rubrique fact-checking de l’émission « C à Vous » sur France 5, c’est ici :

-->

Pin It on Pinterest

Share This