BENOÎT HAMON

« Toute la gauche a voté contre la loi « anti-casseurs » mais elle a été votée par le Front national »

Le fondateur du parti Génération.s a de nouveau affirmé son opposition à la loi « anti-casseurs ». Selon lui, la loi a été rejetée par les parlementaires des groupes de gauche, mais a été approuvée par les députés du Rassemblement national. Une affirmation erronée. Les votes de cette loi ont été rendus publics et permettent de voir que la gauche, tout comme l’extrême droite ont voté contre cette loi.

LE CONTEXTE

Benoît Hamon était l’invité de Jean-Marc Bourdin le 11 février 2019. Il a notamment été questionné sur la loi « anti-casseurs » votée et approuvée par l’Assemblée le 5 février 2019. D’après lui, lors de l’examen du texte par les députés, « toute la gauche a voté contre […] mais elle été votée par le Front national ».

L’EXPLICATION

La loi « anti-casseurs » a généré de nombreux débats, elle représente une atteinte à la liberté de manifester pour certains ; elle est nécessaire pour la sécurité de chacun pour d’autres. Malgré tout, une grande majorité d’élus a voté pour ce texte. Finalement, la loi a reçu 387 votes pour, 92 contres et 74 abstentions.
Parmi les groupes parlementaires de gauche, tous ont fait consensus pour s’opposer au texte : les groupes Nouvelle gauche, France Insoumise et Gauche démocrate et Républicaine ont chacun voté intégralement contre cette loi. Fait inédit, le texte a divisé au sein même du groupe majoritaire. 50 députés de La République en marche ont préféré s’abstenir. A droite, des députés ont préférés s’abstenir et certains ont voté contre, dans les groupes Les Constructifs et Les Républicains.
Du côté des députés non-inscrits dans un groupe, il n’y a qu’une seule abstention, les 11 autres élus se sont opposés à cette loi. Parmi eux, les 7 députés du Rassemblement National (Louis Aliot, Bruno Bilde, Sébastien Chenu, Gilbert Collard, José Evrard, Marine Le Pen, Ludovic Pajot).

Source : Assemblée nationale.

Benoît Hamon a donc raison quand il affirme que les groupes parlementaires de gauche ont rejeté la loi ; cependant il a tort quand il déclare que le Rassemblement national a approuvé ce texte

Lucas Beulin

Les sources à consulter

Pin It on Pinterest