MARINE LEPEN

« La gratuité des transports pour les clandestins en Ile-de-France est une préférence donnée à l’illégalité »

Marine Le Pen a critiqué sur Radio Classique, mercredi 31 janvier 2018, le rétablissement par le tribunal administratif de Paris, de l’aide aux transports en Ile-de-France pour les personnes en situation irrégulière. La présidente du Front national a ainsi employé le terme « clandestin » pour désigner ces personnes. Un clandestin n’ayant aucune existence administrative, il ne peut être éligible à cette aide à la mobilité puisqu’il faut donner la preuve de sa résidence en Ile-de-France pour en bénéficier.

Pour lire l’article des «Décodeurs» du Monde en intégralité, c’est ici :

Ce sujet a aussi été traité par le service « Désintox » de 28 minutes. Pour le lire, c’est ici :

Ce sujet a aussi été traité par le « Vrai-Faux de l’info » d’Europe 1. Pour le lire, c’est ici :

Pin It on Pinterest

Share This