FRANCOIS ASSELINEAU

« La nouvelle directrice de la CIA est recherchée en Europe pour crimes de guerre »

François Asselineau, président de l’Union populaire républicaine (UPR), l’affirme sur Facebook, le 15 mars 2018 : la nouvelle directrice de la CIA (Central Intelligence Agency, une des agences de renseignement les plus connues des États-Unis)
Gina Haspel, serait « recherchée en Europe pour crimes de guerre ». ‪Le candidat à la dernière élection présidentielle s’appuie sur un tweet du lanceur d’alerte Edward Snowden, posté deux jours plus tôt, prévenant que Gina Haspel ne pourra pas voyager en Europe sans risquer une arrestation. Donald Trump a bien choisi Gina Haspel, ancienne espionne, pour remplacer Mike Pompeo à la tête de la CIA. Elle deviendrait donc bien la première directrice de l’agence, si le Sénat valide ce choix. Il est vrai aussi que le Centre européen pour les droits constitutionnels et humains, une association fondée en 2007 à Berlin par des avocats spécialisés dans les droits de l’homme, souhaite son arrestation, lui reprochant d’avoir participé au programme de prisons secrètes et de tortures adopté par la CIA après les attentats du 11 septembre 2001. Mais cela ne signifie pas qu’elle est officiellement recherchée en Europe pour crimes de guerre. Le procureur fédéral allemand n’ayant jamais ouvert d’enquête à son encontre, une arrestation de Gina Haspel est plus qu’improbable.

Pour regarder la vidéo « Désintox » diffusée dans l’émission « 28 Minutes » d’Arte, c’est ici :

Pin It on Pinterest

Share This