FABIEN DI FILIPPO

« La technocratie bruxelloise, y compris les juges de la CEDH, impose un certain nombre de décisions »

Le député LR de Moselle, Fabien Di Filippo, a dénoncé une « Europe démocratiquement assez faible », lors d’une interview pour l’émission « L’Instant politique » de France Info , le 5 juin 2018. Ce manque de démocratie proviendrait, selon lui, d’un « certain nombre de décisions » prises par « la technocratie bruxelloise », composée de « juges de la CEDH ». Cette affirmation est fausse car la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) ne dépend pas de l’Union européenne. Il s’agit d’une juridiction internationale dont le rôle est de veiller à la bonne application de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales. Celle-ci garantit la liberté d’expression, le droit à la vie ou encore à la vie privée dans 47 états qui l’ont ratifiée. La CEDH est rattachée au Conseil de l’Europe, lui-même chargé de faire respecter les droits inscrits dans la Convention. Par ailleurs, la CEDH siège à Strasbourg et non à Bruxelles.

Pour lire l’article des Surligneurs, c’est ici :

Pin It on Pinterest