AGNÈS BUZYN

« La vitesse des bus a été diminuée par deux en l’espace de 6 ans »

Jeudi 27 février 2020, au micro de la matinale de RTL, la candidate à la mairie de Paris Agnès Buzyn a déclaré : « La vitesse des bus a été diminuée par deux en l’espace de 6 ans. » Contacté par LCI, l’équipe d’Agnès Buzyn affirme se baser sur un document intitulé « Observatoire de la mobilité 2018 » réalisé par l’Union des transports publics et ferroviaires (UPF). Selon ce document, la vitesse moyenne des bus en heures de pointe sur les lignes majeures du réseau à Paris est passée de 16,9 km/h en 2016 à 8 km/h en 2018. Ici, l’évolution n’est pas sur 6 ans comme Agnès Buzyn l’affirme mais sur 2 ans. L’UPF affirme obtenir ces données de la RATP qui explique ne pas communiquer directement la vitesse moyenne des bus mais partager ses données avec Île de France mobilités, le syndicat des transports d’Île-de-France. D’après une étude de ce dernier, entre 2015 et 2018, la baisse de la vitesse moyenne des bus est d’environ 1 km/h passant de 9 à 8 km/h. Île de France mobilités affirme néanmoins que la situation semble s’être améliorée depuis 2019 avec « une légère remontée de la vitesse moyenne des bus aux alentours de 9 km/h ». Les propos d’Agnès Buzyn sont donc faux, la vitesse des bus n’a pas été divisée par deux pendant le mandat d’Anne Hidalgo.

Pour lire l’article de LCI en intégralité, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest