VIRGINIE CALMELS

« L’aide médicale d’État ne concerne pas que les situations d’urgence »

L’aide médicale d’Etat prend en charge à 100 % les dépenses de santé des sans-papiers. Mais son coût annuel ne cesse d’augmenter : il va friser le milliard en 2018. Invitée sur le plateau de France Info le 11 décembre 2017. Virginie Calmels, première adjointe LR au maire de Bordeaux, souhaite une réforme de cette aide, soulignant qu’elle ne concerne pas que les situations d’urgence. Ce n’est vrai que sur le papier. L’Aide médicale d’État concerne tous les soins dans la limite des tarifs de la sécurité sociale. Cela représente exactement 0,47 % de nos dépenses de santé, et on ne parle pas de dépenses de confort : 70 % de ce montant part en frais hospitaliers, 20 % seulement en soins de ville. La part qu’on pourrait définir comme non-urgente semble assez restreinte, mais on manque de données, car l’Assurance maladie ne livre pas le détail des soins prodigués.

Pour écouter la chronique du vrai-faux de l’info d’Europe 1 en intégralité, c’est ici

Pin It on Pinterest

Share This