JEAN-LUC MÉLENCHON

« Le bac en contrôle continu, […] aura une valeur différente suivant l’établissement [et] les enseignants. »

Le bac 2020, un bac au rabais ? C’est ce qu’a soutenu Jean-Luc Mélenchon sur le plateau de l’émission Le Grand Jury de LCI, ce dimanche 5 avril 2020 : « Le bac en contrôle continu, ça veut dire qu’il aura une valeur différente suivant l’établissement [et] les enseignants ». En effet, le vendredi 3 avril 2020, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, a annoncé en conférence de presse l’annulation des épreuves écrites et orales du bac 2020. Cette déclaration a fait craindre une perte de valeur pour le diplôme. Et nombreux sont ceux qui comparent la situation à celle de 1968, face au taux de réussite exceptionnel pour l’époque (81,3 %) en parallèle des mouvements sociaux. Ce dernier a souvent été décrit comme « donné » aux candidats. Pourtant, en 1968, force était de constater que les bacheliers de 1968 réussissaient mieux leurs études et leurs carrières professionnelles. C’est ce qu’indiquent Eric Mauric et Sandra McNally dans une étude intitulée « Vive la Révolution ! Les bénéfices de long terme de mai 1968 ». En effet, « faciliter l’accès à l’université aux personnes […] leur permette d’y poursuivre des études, peut entraîner pour elles des bénéfices tout à fait notables sur le marché du travail », indiquaient-ils avant d’ajouter que « le surcroît de formation dont a bénéficié ce petit groupe [de bacheliers en 1968; ndlr] s’est traduit par des salaires significativement élevés et des accès plus nombreux aux fonctions d’encadrement ». Les propos de Jean-Luc Mélenchon sont donc faux. 

Pour lire le fact-checking de LCI en intégralité, c’est ici :

 

-->

Pin It on Pinterest