JACQUELINE GOURAULT

« Dès la semaine dernière, le Premier ministre a débloqué 3 millions [d’euros pour aider les commerçants en difficulté à cause du mouvement des Gilets jaunes] »

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a déclaré que le Premier ministre avait débloqué la somme de 3 millions d’euros pour aider les commerçants qui seraient en difficulté à cause du mouvement des Gilets jaunes. Cette phrase est vraie. Une lettre d’Édouard Philippe, adressée à Nathalie Appéré, la maire de Rennes, nous permet de l’affirmer.

LE CONTEXTE

Jacqueline Gourault était l’invitée de la matinale de Radio Classique le 11 février 2019. Le présentateur de l’émission, Guillaume Durand, a souhaité faire réagir la ministre sur la crise des Gilets jaunes et plus précisément sur la prise en charge des dégâts causés par les manifestants sur les commerces. Elle a alors déclaré : « Je voudrais cependant rappeler que dès la semaine dernière, le Premier ministre a débloqué 3 millions pour des dossiers qui nous seraient adressés. La ministre auprès du ministre de l’Économie Agnès Pannier a ce matin dit que nous n’avions pas assez de dossiers pour dépenser les 3 millions que nous avons débloqué. Il faut aussi que les commerçants qui ont eu des dégâts se fassent connaître. »

L’EXPLICATION

Dans son intervention, l’ancienne sénatrice du Loir-et-Cher fait référence à une lettre du Premier ministre, à l’attention de Nathalie Appéré, la maire de Rennes. « Enfin, j’ai décidé que l’Etat consacrera 3 millions d’euros pour relancer l’activité commerciale dans les villes particulièrement affectées par les mouvements sociaux, afin de faire revenir les clients. Ces financements viendront en complément des actions des collectivités locales », peut-on lire dans cette missive, datée du 7 février 2019.

Cette mesure s’inscrit dans une politique plus large du gouvernement d’aider les commerçants depuis le début du mouvement des gilets jaunes, le 17 novembre 2018. Il est notamment proposé aux commerçants d’étaler leurs charges fiscales et sociales jusqu’à 20 mois. Le gouvernement a également incité les assureurs à accélérer les remboursements auprès des commerçants dont les boutiques ont été endommagées.

Pour bénéficier de ces mesures, les commerçants doivent adresser leurs demandes à l’administration. Cependant, comme l’indique Édouard Philippe dans sa lettre, ils sont peu nombreux à l’avoir fait jusqu’ici.

Ewen Renou

Les sources à consulter

  • Cabinet du Premier ministre : Lettre du Premier ministre adressé à la maire de Rennes, Nathalie Appéré et datée du 7 février 2019
  • www.economie.gouv.fr : Communiqué de presse intitulé : « Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher appellent les artisans et
    commerçants à se saisir du dispositif d’aides et d’accompagnement mis en place par le Gouvernement suite au mouvement des « gilets jaunes »
-->

Pin It on Pinterest