JORDAN BARDELLA

«  Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a souhaité que “les Britanniques [aillent] en enfer » »

Invité à l’Emission politique, le jeudi 4 avril 2019, dans le cadre des élections européennes, la tête de liste du Rassemblement national, Jordan Bardella, s’est indigné de la gestion du Brexit par l’Union européenne. Durant sa déclaration, le candidat a reproché à Donald Tusk, le président du Conseil européen, ses paroles sur le peuple britannique. Selon Jordan Bardella, l’homme politique polonais aurait déclaré « qu’ils [aillent] en enfer ». C’est faux. Le membre du Rassemblement national fait référence à un discours tenu par Donald Tusk le 6 février dernier. Or, ses propos concernaient uniquement le comportement de certains responsables politiques : « Je me demande à quoi cette place spéciale en enfer ressemble, pour ceux qui ont fait la promotion du Brexit sans même l’ébauche d’un plan pour le réaliser en toute sécurité. »

Pour lire l’article de fact-checking écrit par Les Décodeurs, c’est ici :

Pin It on Pinterest