VIRGINIE CALMELS

« Le renoncement du gouvernement sur NDDL, c’est un non-respect d’un référendum »

À la suite de la décision du gouvernement de ne plus construire d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, Virginie Calmels n’a pu cacher son mécontentement sur Twitter, le 17 janvier 2018. La vice-présidente des Républicains dénonçait le « renoncement du gouvernement » et le « non-respect d’un référendum ». En réalité, Virginie Calmels s’emmêle les pinceaux. Lorsqu’en juin 2016 les habitants de Loire-Atlantique avaient été invités à voter pour ou contre le projet de Notre-Dame-des-Landes, il ne s’agissait pas d’un référendum, mais d’une consultation locale. En droit, ce sont deux notions très différentes comme le font remarquer les Surligneurs : « Contrairement au référendum local, la consultation locale n’a pas de valeur de décision. Elle tend uniquement à recueillir les “avis” des habitants ».

Pour lire l’article des Surligneurs en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest