BORIS VALLAUD

« Les deux années passées, on a atteint des records de distribution des dividendes [aux actionnaires] »

Boris Vallaud, député des Landes, a fait part de son avis sur les dividendes versés par les entreprises en France. Il a également pointé du doigt les records de versement de ces dividendes, atteints en 2018 et 2019 en France. Ses propos sont vrais : 2019 est en effet une année record pour la France avec 49,2 milliards d’euros reversés. L’année 2018 est quant à elle comparable à l’année 2008 : 42,7 milliards contre 43 milliards. Les chiffres des deux années consécutives restent les plus hauts depuis 2003, constituant un réel record.

 

LE CONTEXTE

Le 5 avril 2020, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a appelé toutes les entreprises à réduire leurs dividendes. Le même jour, Boris Vallaud, porte-parole du Parti socialiste et député des Landes est interrogé sur cette annonce dans l’émission Dimanche en Politique. Le député considère que le conseil donné par le ministre n’était pas suffisant. Pour lui, aucun dividende ne devrait être versé pendant la période exceptionnelle de confinement, la crise sanitaire du coronavirus empêchant tout versement. Il continue et justifie ses propos en notifiant que « les deux années passées, on a atteint des records de distribution des dividendes » aux actionnaires.

L’EXPLICATION

Le député des Landes Boris Vallaud a confié à FactoScope avoir basé ses propos sur les records de versement des dividendes sur de nombreux articles de presse spécialisée reprenant les analyses et les chiffres de Vernimmen. Chaque année et chaque début de trimestre, le site internet dérivé du livre « Le Vernimmen », référence dans la gestion et les finances, fait part dans des lettres mensuelles de l’état des lieux des finances en France. Il y donne notamment la quantité de dividendes versés et le nombre d’actions rachetées. Dans sa lettre n°175 de Janvier 2020, Vernimmen fait ainsi le bilan de 2019, tout en y rappelant les chiffres de chaque année depuis 2003.

On constate alors que 2019 est belle et bien un an record : 49,2 milliards d’euros de dividendes ont été distribués cette année là. En revanche, avec 43 milliards d’euros, l’année 2008 se place en seconde position. Avec 300 millions d’euros versés en moins par rapport à cette année-là, 2018 arrive en troisième position avec 42,7 milliards d’euros. C’est tout de même la première fois que deux années consécutives constituent un tel versement de dividende. Ensemble, les années 2018 et 2019 sont les plus généreuses depuis 2003. 

Les propos de Boris Vallaud sont donc vrais : bien que 2008 soit également une année remarquable dans la distribution des dividendes, les années 2019 et 2018 constituent ensemble un record de versement des dividendes par les entreprises en France.

Juliette Moreau Alvarez

Les sources à consulter

  • Vernimmen : “Lettre n°175 : Dividendes et rachats d’actions au sein du CAC 40 en 2019”

-->

Pin It on Pinterest