Gabrielle Siry

«  Les femmes ont 14 fois plus de risques de mourir en cas de catastrophe naturelle »

La porte-parole du parti socialiste, Gabrielle Siry a affirmé le 8 décembre, lors d’une journée mondiale du climat organisée à l’initiative d’un groupe d’ONG, que « les femmes ont quatorze fois plus de risques de mourir en cas de catastrophe naturelle ».

Ce chiffre provient de données de l’ONU. Il est en effet repris régulièrement par l’organisation depuis 2013, mais celle-ci n’en est pas à l’origine. Et en réalité, cette statistique n’a jamais été validée et son fondement reste flou.

Si les femmes sont en effet les premières victimes des catastrophes naturelles, car elles « ont moins accès à l’information, ne trouvent pas les solutions de replis et doivent en plus s’occuper des enfants », selon l’ONG Oxfam, rien ne permet de dire qu’elles sont quatorze fois plus vulnérables.

Le chiffre avancé par Gabrielle Siry est donc faux.

 

Pour lire l’article de LCI à la loupe, c’est ici :

 

-->

Pin It on Pinterest