Sibeth Ndiaye

« Aujourd’hui, les gens qui demandent l’asile viennent majoritairement de pays d’Europe »

  Le 23 septembre 2019, sur LCI, Sibeth Ndiaye déclarait que :  « Aujourd’hui, les gens qui majoritairement demandent l’asile en France ne viennent pas de pays d’origine non sûrs. Ils viennent en particulier de pays d’Europe qui demandent leur adhésion à l’Union européenne. » Cette affirmation est doublement fausse.

D’abord, Sibeth Ndiaye suppute que la plupart des demandeurs d’asiles viennent de pays « sûrs ». Ce qualificatif, créé par l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) désigne les pays où le demandeur ne s’expose pas à des violations graves des droits de l’homme. Et cela leur permet de traiter les dossiers plus vite. Il y en a 16 dans le monde. Selon Désintox, seulement 28 000 dossiers de demande de protection viendraient de ces 16 pays, soit 22 % du total des demandes.

Ensuite, la majorité des demandeurs d’asile ne viennent pas des pays d’Europe hors UE. Ceux qui en sont issus ne sont que 34 5000 à avoir déposé une demande l’année dernière, soit moins du tiers du total des demandes d’asile. Dans le même temps, ils sont 40 000 à venir d’Afrique (Guinée, Soudan, Côte d’Ivoire).

 

Pour regarder la vidéo « Désintox » diffusée dans l’émission « 28 Minutes » d’Arte, c’est ici :

Pin It on Pinterest