Christian Estrosi
« [Les listes communautaristes veulent imposer] des horaires pour les femmes d’un côté, pour les hommes de l’autre, à la piscine »

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a affirmé mardi 12 novembre sur Franceinfo que les partis communautaristes ont des exigences précises sur la mixité et les cantines dans leurs programmes pour les élections municipales. Selon lui, ces listes imposeront « des horaires pour les femmes d’un côté, pour les hommes de l’autre, à la piscine ». Elles souhaitent aussi que « chacun puisse choisir le sexe de son médecin, […] et des menus qui soient clairement définis pour les uns et pour les autres à la cantine scolaire ».

Ces affirmations sont fausses. Franceinfo a vérifié le contenu des programmes de deux partis « communautaristes » : l’Union démocratique des musulmans de France et le parti Egalité Justice. Aucune mesure concernant les médecins et les piscines n’y figure. Quant à la mise en place de repas différenciés dans les cantines, elle est déjà autorisée.

Pour lire l’article réalisé par Le vrai du faux de Franceinfo, c’est ici :

Pin It on Pinterest