MARINE LE PEN

« Les lobbys financent les partis politiques européens et l’ADLE, le parti d’Emmanuel Macron au parlement européen »

Le 7 mars 2019, Marine Le Pen était l’invitée de la matinale de RTL. Elle y a dénoncé l’influence des lobbies sur les partis politiques européens : « Les lobbys financent les partis politiques européens et ils financent l’ADLE, le parti d’Emmanuel Macron au parlement européen », a-t-elle affirmé. Selon Les Décodeurs, l’omniprésence des lobbys, mais aussi de multinationales comme Uber, Bayer ou encore Disney au sein des institutions européennes est une réalité. Sur l’Alliance des libéraux et des démocrates pour l’Europe (ALDE), la présidente du Rassemblement National (RN) commet une erreur : ce parti européen a bien reçu ces dernières années, d’importants financements de la part de Bayer, Uber, Google ou encore du géant suisse des pesticides Syngenta. Mais ce n’est pas « le parti d’Emmanuel Macron au Parlement européen ». La République en marche (LREM) n’en est d’ailleurs pas officiellement membre. Les deux partis sont seulement alliés en vue des élections européenne. Même si certains membres français de l’ALDE sont issus des rangs de LREM.

Pour lire l’article des « Décodeurs » du Monde en intégralité, c’est ici :

Ce sujet a aussi été traité par « CheckNews » de Libération. Pour lire l’article, c’est ici :

Pin It on Pinterest