Elisabeth Borne

 Les OGM ne sont pas autorisés en Europe

Mardi 27 août, Elisabeth Borne était l’invitée politique du « Grand Entretien » de France-Inter. Au lendemain de la clôture du G7, la ministre de la Transition écologique et solidaire était notamment interrogée sur les discussions en cours pour un accord entre l’Europe et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay). Elle réagissait à une proposition de Yannick Jadot sur un embargo du soja brésilien : « On mélange différents sujets : les OGM ne sont pas autorisés en Europe, ils ne le sont pas aujourd’hui, ils ne le seront pas demain. » Cette réponse est toutefois incorrecte.

L’Union européenne autorisait au 27 août l’utilisation d’OGM pour une centaine de produits (coton, betterave, colza). La plupart sont dédiés à l’alimentation animale ou humaine.

En France, leur production est interdite depuis 2008 et leur consommation est majoritairement autorisée pour la nourriture animale. Mais les consommateurs peuvent en trouver des traces dans leur nourriture. Leur présence doit toutefois être indiquée sur l’étiquette dès qu’elle dépasse 0,9 %.

La culture d’OGM, elle, est bel et bien interdite en Europe, à l’exception du maïs MON 810 de Monsanto qui est majoritairement cultivé en Espagne et au Portugal. Le cabinet de la ministre, contacté par l’AFP, précisait après l’entretien : « La réponse de la ministre doit être replacée dans le contexte de l’interview qui portait jusque-là sur l’accord Mercosur. La ministre entendait réagir à la confusion régulièrement entretenue selon laquelle les accords commerciaux se traduiraient par un abaissement de nos normes sanitaires et environnementales, notamment en matière d’encadrement et d’interdiction des OGM. »

Pour lire l’article de l’AFP Factuel, c’est juste ici :

Ce sujet a aussi été traité par « Les décodeurs » du Monde. Pour le lire, c’est ici :

-->

Pin It on Pinterest