CHRISTOPHE CASTANER

« Les policiers ne sont pas à risques [dans la lutte contre la propogation du Covid-19]. »

Interrogé au sujet des risques pris par les forces de police, sur Europe 1, jeudi 19 mars 2020, le ministre de l’Intérieur avançait que les « policiers ne sont pas à risques (…) il faut qu’ils fassent attention aux gestes barrières ». Pourtant, les syndicats policiers dénoncent un manque de protection et revendiquent de disposer davantage de masques. « Les policiers sont peu équipés face au Covid-19 », a relevé Frédéric Lagache, délégué général du syndicat Alliance. Si la hiérarchie a bien établi une marche à suivre, la communication manque de précision. En effet, Direction générale de la Police Nationale (DPGN) rappelle que des masques chirurgicaux sont à disposition des services de la police et qu’un kit doit être disponible dans les véhicules de patrouille ou d’intervention et que l’usage doit être « strictement contrôlé », en raison de la pénurie en France. Mais l’usage des masques par les policiers n’est pas systématique. Ils ne peuvent en porter qu’en milieu clos. À l’extérieur, ils ne peuvent en utiliser que si la personne contrôlée est suspectée d’être infectée. En tout, 102 policiers ont été testés positifs au nouveau coronavirus et 5 000 d’entre eux sont confinés, a indiqué la police nationale ce vendredi 20 mars 2020. 

L’affirmation de Christophe Castaner est donc fausse.

Pour regarder lire la vérification de CheckNews en intégralité, c’est par ici :

 

Pin It on Pinterest