FRANÇOIS DE RUGY

«  L’impôt de solidarité sur la fortune, ce qu’on a supprimé, c’est ce qui est investi dans les entreprises »

Invité de l’émission La Grande explication, diffusée sur LCI le 23 janvier 2019, François de Rugy a longuement défendu le choix du gouvernement de supprimer l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), pour le remplacer par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), au 1er janvier 2018. Le ministre de la Transition écologique et solidaire a ainsi assuré que “l’impôt de solidarité sur la fortune, ce qu’on a supprimé, c’est ce qui est investi dans les entreprises”. Mais contrairement à ce que dit François de Rugy, le passage de l’ISF à l’IFI a exonéré de taxation bien d’autres choses que “ce qui est investi dans les entreprises”. Désormais, tous les types de biens, sans nécessité qu’ils soient investis dans l’économie française, sont également exonérés de taxes. Ainsi, les liquidités ou encore les biens de valeur (chevaux de course, voitures de luxe, etc…) ne sont plus taxés sur l’IFI, alors qu’ils l’étaient sur l’ISF. Et le nouvel impôt n’est donc plus un impôt sur le capital possédé, puisqu’il ne prend en compte que les biens immobiliers.

Pour lire l’article des « Décodeurs » du Monde en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest