DAVID CORMAND

« L’intervention militaire à Notre-Dame-Des-Landes est un choix idéologique. Il ne s’agit pas de faire respecter le droit »

Quelles sont les véritables intentions de l’État à Notre-Dame-des-Landes ? Sur Twitter, le 9 avril 2018, David Cormand, secrétaire national d’Europe écologie les verts (EELV), pense avoir trouvé la réponse : « L’intervention militaire à NDDL est un choix idéologique. Il ne s’agit pas de faire respecter le droit, mais de combattre une idée. Celle d’une agriculture alternative paysanne et écologiste. » David Cormand se trompe, car l’État est bien obligé de faire respecter le droit de propriété. Lorsque l’État avait encore comme projet de construire l’aéroport, des territoires ont été expropriés. Maintenant que le projet est abandonné, les anciens propriétaires de ces terres sont en droit de les réclamer et l’État n’a pas d’autre choix que de les rétrocéder. Cette règle est définie par le code de l’expropriation. Les anciens propriétaires ne peuvent pas retrouver leurs terres « squattées » puisqu’elles doivent être restituées en état.

Pour lire l’article des Surligneurs, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest