AURORE BERGE

«  L’ISF était un mauvais impôt, inutile à la France, voire même qui coûtait de l’argent à notre pays »

Invitée de la matinale de LCI le 7 janvier 2019, Aurore Bergé, la députée des Yvelines, a déclaré : « L’ISF était un mauvais impôt, inutile à la France, voire même qui coûtait de l’argent à notre pays. Donc c’est pour cela qu’on l’a supprimé. » C’est imprécis, aucune étude ne permet d’affirmer cela. L’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) rapportait environ cinq milliards d’euros par an. Mais ses contradicteurs pointent sa contre-productivité. Il aurait fait fuir de riches patrimoines et donc priverait le pays d’investissements dans l’économie. L’Institut Montaigne, groupe de réflexion classé droite libérale, avancent même des chiffres de 60 à 300 milliards d’euros depuis sa création en 1982, soit entre 1,6 milliard et 8 milliards d’euros par an. Mais ce calcul laisse penser que « l’exil fiscal » des plus aisés est directement lié à l’ISF. C’est impossible de l’affirmer. À l’inverse, plusieurs acteurs craignent que la suppression de l’ISF aboutisse à une baisse de certains investissements. En effet, plusieurs dispositifs fiscaux incitaient les foyers ainsi imposés à choisir l’investissement, notamment dans les petites et moyennes entreprises (PME), en échange d’une diminution de son montant. Des capitaux qui pourraient ne plus abonder ces entreprises à l’avenir.

Pour lire l’article des « Décodeurs », du Monde, c’est ici :

Pin It on Pinterest