JEAN-LUC MÉLENCHON

« Merkel fait embastiller Carles Puigdemont. L’Europe de la police politique contre l’expression des peuples »

Jean-Luc Mélenchon n’a visiblement pas apprécié l’arrestation de l’ex-président indépendantiste catalan, Carles Puigdemont, le 25 mars 2018 en Allemagne. Sur Twitter, le même jour, le leader de la France insoumise prétend que « Merkel fait embastiller Carles Puigdemont ». Jean-Luc Mélenchon s’est ensuite indigné de « l’Europe de la police politique contre l’expression des peuples ». Comme l’indiquent Les Surligneurs, l’ex-président catalan faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen, émis par la justice espagnole. De son côté, le juge allemand ne peut donc qu’exécuter ce mandat. Fonctionnant de juge à juge, le mandat d’arrêt européen est dépolitisé pour permettre plus d’objectivité. Les gouvernements et les peuples n’ont pas leur mot à dire. Les motifs politiques ne peuvent ainsi pas rentrer en compte. Jean-Luc Mélenchon a donc tort.

Pour lire l’article des Surligneurs en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest