MARINE LE PEN

« Il faut rétablir les fouilles aléatoires dans les cellules, interdites par l’Union européenne »

Dans un tweet du mercredi 3 octobre 2018, Marine Le Pen préconisait de « rétablir les fouilles aléatoires dans les cellules, interdites par l’Union européenne sous prétexte qu’elles porteraient atteinte aux droits des détenus ». Elle relayait ainsi des propos qu’elle avait tenu le jour même sur Cnews. L’équipe de CheckNews a contacté la direction de l’administration pénitentiaire, qui affirme : « Les fouilles aléatoires ne sont pas interdites ». La pratique est en effet encadrée et fait l’objet de débats. La France a même été condamnée à plusieurs reprises par la Cour européenne des droits de l’Homme, mais parce que cette pratique de fouilles intégrales et à nu de détenus était répétée et insuffisamment motivée. Toutefois, selon une mission parlementaire relative au régime des fouilles en détention, qui a rendu son rapport début octobre 2018, la France est toujours dotée d’un « régime juridique laissant de nombreuses possibilités de pratiquer des fouilles aléatoires ».

Pour lire l’article « Checknews » dans son intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest