AGNÈS BUZYN

« N’importe qui en Belgique […] peut accéder à l’euthanasie. Même s’il n’est pas malade »

Invitée de l’émission Questions politiques, de France Inter et France Info, dimanche 23 septembre 2018, Agnès Buzyn a critiqué la loi sur l’euthanasie en vigueur en Belgique. D’après la ministre de la Santé, dans ce pays, toute personne qui demande à mourir à trois reprises peut accéder à l’euthanasie, même si elle ne souffre d’aucune maladie ou d’aucune pathologie incurable. Cette affirmation est fausse. La législation belge, votée en 2002, spécifie que le patient qui demande à être euthanasié doit se trouver « dans une situation médicale sans issue » et doit faire « état d’une souffrance physique ou psychique constante, insupportable qui ne peut être apaisée et qui résulte d’une affection accidentelle ou pathologique grave et incurable ». Sur les 2 309 euthanasies réalisées dans le pays l’an dernier, une majorité concernait des patients atteints de tumeurs et dont l’espérance de vie était jugée brève. De plus, en Belgique, l’euthanasie résulte d’un long processus durant lequel le patient s’entretient à diverses reprises avec un ou plusieurs médecins, avant de valider son choix.

Pour lire l’article du « Vrai du Faux » de France Info en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest